Overclocking : les techniques pour accroître les performances de l´ordinateur

 

 

 


 

Exemples d´overclocking

Prenons à nouveau l´exemple déjà étudié pour montrer la façon la plus sûre de réaliser l´overclocking :

Fréquence CPU = Fréquence du bus système de la carte mère X Multiplicateur du CPU

Fréquence initiale 600 = 100 X 6

 

Fréquence bus carte mère

Multiplicateur du CPU

 Fréquence CPU

100 Mhz

x  6

= 600 Mhz.

 95  Mhz

   x  6.5

= 617 Mhz.

104 Mhz

x  6

= 625 Mhz.

106 Mhz

x  6

= 640 Mhz.

100 Mhz

   x  6.5

= 650 Mhz.

[...]

[...]

= [...] Mhz.

108 Mhz

   x  6.5

= 700 Mhz.

 

Partant d´une fréquence initiale de 600Mhz, nous allons augmenter progressivement la vitesse de notre système, en accroissant ou en réduisant la fréquence du bus comme le multiplicateur du CPU jusqu´à obtenir peu à peu une accélération de la vitesse du processeur. Précisons que même en élevant au final la fréquence de notre processeur de 100 Mhz, à aucun moment nous n´avons dépassé la limite de 15% d´accroissement de la fréquence du bus de la carte mère ; ainsi, même si une légère amélioration, dans ce dernier cas de 8Mhz, apparaît dans la vitesse des mémoires, cartes graphiques, etc. aucun de ces composants n´est excessivement forcé.

Le tableau suivant recueille le comportement de quelques processeurs suite à l´accélération de la fréquence :

 

Pentium II à 350 MHz ou plus, premiers Pentium III

Bus à 100 MHz Multiplicateur bridé

Selon les caractéristiques de la carte (certaines offrent des bus à 105, 110... et jusqu´à 133 MHz, d´autres seulement de 100 MHz)

Pentium III modernes(noyau "Coppermine")

Bus à 100 ou 133 MHz Multiplicateur bridé

Selon les caractéristiques de la carte ; quoi qu´il en soit, ils permettent des overclockings élevés grâce à leur voltage réduit

Celeron sans cache

Bus à 66 MHz Multiplicateur libre

Très bonnes dispositions à l´overclocking, mais l´absence de cache ralentit de nombreuses tâches, surtout de calcul de position de données

Celeron "A" (avec 128 KB de cache ou "Mendocino")

Bus à 66 MHz Multiplicateur bridé

Très bonnes dispositions à l´overclocking, en dépit du multiplicateur bridé. Admet en général facilement le passage de 66 à 75 MHz. Le modèle à 300 MHz est connu pour fonctionner (parfois) à 450 MHz

AMD K7 Athlon

Bus à 200 MHz (100x2) Multiplicateur libre

Capacité d’overclocking fantastique, mais pour en tirer un profit maximum, ouvrir son boîtier et souder, ou bien utiliser de petites cartes d’overcloking additionnelles ("gold fingers")

 

 

Forcer d´autres composants   

 
   

  1 Qu´est-ce que l´overclocking?
  2
Où commence le processus?

  3 Premiers pas
  4 Cavaliers et BIOS
  5
Modification du voltage
  6 Problèmes
  7 Techniques de refroidissement
  8
Refroidissement (suite)
  9
Le refroidissement par software
10
Exemples d´overclocking
11 Forcer d´autres composants  
12 Cartes graphiques
13
Utilitaires
14
Forum de l´overclocking
15
Liens sur le refroidissement